vendredi 27 janvier 2017

Chronique n°10

Chronique faite par Kerry

Les deux maisons
Auteur : Didier Kowarsky
Illustrateur : Samuel Ribeyron
Éditions Didier Jeunesse
Format du livre : 16.5 x 16.5 cm
Conseillé pour les 3 à 5 ans
Prix :  5 €
Album jeunesse de 24 pages

Dans leur maison de sel se disputent le p’tit vieux tout en sel et la p’tite vieille tout en sucre. Un jour, le vieux lui dit : "Va te faire une maison en terre !" Elle est alors si triste qu’elle demande au ciel de pleurer à sa place… Dans la vie de couple, il faut savoir mettre de l’eau dans son vin, pour continuer à se faire des baisers sucrés-salés !


Ce nouvel album que je vous présente m'a attiré pour sa couverture aux couleurs automnales : marron et orangé, des couleurs que j'aime donc beaucoup. La couverture est rigide, parfait pour qu'il ne s'abime pas entre des petites mains maladroites et pas encore forcément soigneuses. 
Comme pour la majorité de ce type d'album, le texte fourni est assez court, mais se suffit à lui-même surtout dans cette histoire. En effet, ce petit conte ne m'a malheureusement pas convaincu, et j'ai bien été contente de le finir rapidement. 


P'tit vieux tout en sel et p'tite vieille tout en sucre se disputent, il met sa p'tite vieille à la porte. Elle pleure. Elle est si malheureuse qu'elle lui demande de revenir, il lui dit non ! Mais alors, quand il se met à pleuvoir et que la maison du p'tit vieux tout en sel fond, il court chez sa p'tite vieille, qui bien trop gentille le fait rentrer pour ne pas qu'il fonde à son tour. Et il l'aime à nouveau.
Vous aurez compris, je n'aime pas l'histoire ni le message que fait passer ce livre. 
L'homme a donc le droit de mal parler à sa femme, de la mettre à la porte et de refuser une nouvelle chance quand elle lui supplie ? Il n'y a pas un problème donc quand la femme ensuite trop gentille (et surtout trop amoureuse sans doute) lui pardonne aussitôt ?
Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais pour ma part, ça me dérange. A noter que ce conte vient de la Grèce et se raconte également au Liban... 


 Les illustrations m'ont beaucoup plu, elles sont agréables à l’œil, douces et reste toujours dans le ton automnal. La seule chose que je regrette dans ces dessins est la représentation du p'tit vieux et de la p'tite vieille, je ne trouve pas les personnages plaisants à regarder mais je comprends le choix de l'illustrateur néanmoins. 

En bref, je conseille pour l'objet-livre, mais pas pour l'histoire en elle-même.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire