samedi 11 mars 2017

Chronique n°22



Chronique faite par Manue 

Nuage ! nuaaaage !
Auteur: Marcelino Truong
Illustrateur: Victor Tavares
éditions Gautier Languereau
format du livre: grand format
conseillé pour les enfants dès 7 ou 8 ans
Le livre est en rupture de stock, achat en occasion
le livre contient 35 pages.

Fleur d'eau a bien grandi... Dans la petite ville côtière de Hôi An, la petite fille et son canard Nuage, au joli plumage blanc, ne se quittent jamais. Mais un jour, son père lui offre un grillon au chant envoûtant. Nuage se sent alors triste et délaissé. Il décide de partir et d'oublier Fleur d'eau...



La couverture est cartonnée. C’est une bonne chose pour un livre pour enfant.
Ce que j’ai tout de suite apprécié c’est la taille. Le livre est grand et promet sans doute ainsi de belles illustrations.
L’image de la couverture est dessinée à la main et colorisée sans doute à la peinture.
Les couleurs dans les tons pastel sont vraiment très belles et donnent envie de découvrir ce livre.

Avant l’histoire il y a des petites explications pour situer l’époque. Ce n’est pas utile mais je pense que pour qu’un enfant les comprenne il faudra l’aide d’un adulte.
L’histoire est très belle. Marcelino Truong nous propose une vraie leçon de vie au pays du Viêtnam.
L’histoire est touchante et là encore les animaux sont mis à l’honneur puisqu’une petite fille décide de partir à la recherche de son ami canard qui croit qu’elle ne l’aime plus.
A travers ce livre l’enfant, mais aussi l’adulte, découvrent donc un pays qu’ils ne connaissent pas forcément. Ce livre est donc aussi une invitation au voyage.




Les dessins sont très beaux. Je m’attendais par contre à ce qu’ils soient dans les tons pastel comme l’illustration de la couverture mais ils sont assez foncés. Grâce à eux on arrive très facilement à entrer dans l’histoire. Les jeunes lecteurs prendront plaisir à découvrir les dessins. Certains d’entre eux sont sur deux pages entières pour avoir des scènes plus vivantes et d’autres, pour illustrer des moments peut-être plus intimes, ne sont que sur une seule page. J’ai apprécié cette idée. Nous ne sommes donc pas lassés par une seule manière d’illustration.
L’histoire s’intègre bien aux dessins. Il y a assez de texte pour ne pas charger la page mais aussi pour avoir une vraie histoire.

La fin m’a  beaucoup plu et touchée !
En résumé, un très beau livre qui vous emmènera jusqu’au Viêtnam.







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire